Ouvrir son club de baby-foot

Ouvrir son club de baby-foot

Vous désirez ouvrir un club de baby-foot mais vous vous posez quelques questions ?

Je vais tenter dans cet article de vous donner quelques conseils et ma vision de ce qu’est un club.  Pour que vous puissiez dans un premier temps vous faire une idée des charges qui incombent à un président et son équipe, et pourquoi pas ensuite vous lancer.

 

Le bureau

 

Comme le dit  John Fitzgerald Kennedy « l’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs ». Pour un club il faut constituer un bureau digne de ce nom. Le club est à l’image de celui-ci, il faut donc que chaque fonction soit occupée par des personnes capables de les assumer. Il est donc important de mettre les bonnes personnes à la bonne place. Cela veut dire que même si vous ouvrez le club, la place de président ne vous est pas forcément due.

 

Idéalement votre bureau doit être constitué :

  • D’un Président qui comme un chef d’entreprise doit faire « tourner » son club. Il est le représentant principal est doit donc être présent devant les différentes institutions. Pour des raisons administratives ou symboliques lors des fêtes de la ville par exemple. Vous comprendrez que cela demande un peu de temps et une bonne organisation. Il est aussi celui qui prend les décisions. Il doit donc être impartial et à l’écoute de ses licenciés.
  • D’un trésorier qui comme un comptable doit surveiller les entrées et sorties d’argent du club. L’argent est le poumon du club, il doit donc être géré au mieux. De plus, une mauvaise gestion aura un impact direct sur la confiance des licenciés. Le trésorier doit aussi être actif et travailler à trouver des financements et à orienter les dépenses pour le bon fonctionnement du club, cela toujours en faveur des licenciés.
  • De secrétaires qui sont les bras droits du président. Ils doivent principalement aider pour que celui-ci et le trésorier ne soient par surchargés de travail. Idéalement, ils s’occupent de la communication du club et permettent aussi d’avoir plusieurs avis lors des réunions du bureau.

 

Un espace de jeu

 

Une association n’est pas qu’une entité administrative. Elle doit exister physiquement notamment grâce à un espace ou se dérouleront les activités. Pour un club viable, il faut un espace d’accueil adéquat pour que les licenciés s’y sentent bien. Il faut qu’il soit assez grand pour de bonnes conditions de jeux. Il doit être sécurisé avec toutes les commodités et idéalement placé. Il faut préférer un lieu au rez de chaussée pour que lorsque vous déplacez ou recevez des baby-foot, pour les tournois par exemple, vous ne vous cassiez pas le dos.

Le mieux est d’avoir son espace dédié mais parfois il faut le partager avec d’autres associations. Dans ce cas il faut veiller à ce qu’il y ait un espace où ranger les baby-foot pour ne pas gêner les autres clubs.

Je vous ai décris le lieux idéal mais je vous préviens il est presque impossible à trouver mais n’hésitez pas à demander cela ne coûte rien. Il faudra donc faire des concessions et souvent se contenter du lieu que l’on vous attribut.  Cependant si votre club fonctionne, vous pouvez toujours demander à déménager !

 

Les baby-foot

 

Un baby-foot coûte chère mais reste un bon investissement du à sa très faible décote. Il faut donc trouver le moyen de se les faire financer grâce à des subventions ou des dons. Idéalement, il faudrait 4 baby-foot pour ouvrir un club. Cela pour pouvoir accueillir les joueurs et surtout organiser des tournois afin d’avoir une réelle source de revenu.

Cependant se faire financer 4 baby-foot est plus facile à dire qu’à faire. Il faut donc mettre toutes les chances de son coté en mettant en avant par exemple votre participation aux différents événements de la ville.

Vous pouvez toujours compter sur l’entraide des clubs si vous n’avez que 1 ou 2 baby-foot. Ils pourront toujours vous en prêter pour organiser des tournois. Cependant il faut faire en sorte d’être équipé des la première année.

 

Le statut

 

Il y a deux types d’association :

  • L’association indépendante
  • Le club omnisports

Pour ma part je vous inviterai à choisir le club omnisports si vous avez le choix. En effet, comme son nom l’indique cela permet déjà à votre club de baby-foot de s’intégrer dans un réel environnement sportif. De plus, vous bénéficierez d’une structure qui vous aidera dans les démarches administratives ainsi que dans la recherche de subventions ou locaux.

Voici aussi un exemple de dossier dont vous pouvez vous inspirer pour faire vos démarches : cliquer  ici

Trouvez toutes les informations pour créer votre association ici

 

Les Bénévoles

 

Il ne faut pas confondre licenciés et bénévoles. Ce n’est pas parce qu’une personne prend une licence dans votre club qu’elle participera à la vie de celui-ci et c’est de leur bon droit. Vous ne devez donc pas blâmer ces personnes car si parfois elles n’ont simplement pas envie, d’autres fois elles ne peuvent tout simplement pas. Par contre vous devez chouchouter vos bénévoles car si l’argent est le poumon du club, eux en sont le cœur. N’hésitez donc pas à offrir un tournoi, des grips, etc mais surtout votre considération.

 

Les entraînements

 

Quand vous ouvrez un club vous devez organiser des entraînements pour vos licenciés. Au baby-foot c’est une partie assez délicate car vous devez composer avec des joueurs loisir, compétition, des juniors, des seniors, des vétérans et le tout avec différents niveaux et objectifs. De plus vous avez le nombre de tables et de créneaux horaires qui viennent compliquer les choses.

L’objectif principal des entraînements et que les joueurs s’améliorent. Vous devez donc mettre en place des exercices lors de vos séances et avoir un suivi individuel de vos joueurs. Bien sur pour s’améliorer, je vous conseille aussi d’inciter les licenciés à faire des tournois et partir à la pêche aux infos.

Vous trouverez plusieurs documents sur le site de la FFFT pour vous aider dans la rubrique « SE FORMER ».

 

Les tournois

 

Ils sont la principale source de revenus d’un club. Vous devez donc en mettre en place assez rapidement en commençant par des CNFT4 ou CNFT3 puis monter en gamme jusqu’à, pourquoi pas, organiser une coupe du monde. Vous devez aussi être au point sur FAST, le logiciel fédéral pour les tournois et donc vous former durant les tournois aux quels vous participer et ne pas hésiter à demander de l’aide le jour J.

Il faut aussi penser au nombre de baby-foot adéquat ou limiter les entrées ainsi qu’à l’organisation de la buvette ce qui demande une certaine logistique et aussi plusieurs bénévoles.

 

 

Vous désirez progresser grâce à notre  formule coaching ? C’est par ici